One Moment Please…
English

Fiers Parents

 
 
 

À qui de droit :

Pour couvrir ses dépenses, notre fils Scott a travaillé pendant ses études à la vente de chaussures chez Sears. Il avait presque terminé sa première année de Collège avec une majeure en Affaires quand il a consulté sa mère et moi sur la possibilité de travailler pour Collège Pro comme un franchisé. Dans un premier temps, nous étions très sceptiques. Nous pensions que cela pouvait être une sorte d'escroquerie ou d’exploitation pour obtenir de la main d’œuvre bon marché de notre fils pendant ses vacances d'été. Ma femme et moi avions beaucoup de questions sur ses raisons de vouloir faire cela; et qu’en était-ce de cette entreprise Collège Pro ?

J'étais impressionné par son désir d'acquérir de l'expérience de première main dans sa propre entreprise en cours d'exécution. J'ai dû accepter que ce genre d'expérience complèterait certainement ses majeures et actuellement, l’aiderait à comprendre les nombreux concepts d'entreprise qui ne peuvent tout simplement être enseignés à l'école. Il nous a montré les informations sur le programme de la franchise, les frais de démarrage pour le matériel, etc… Et après l’avoir questionné sur la société et apprit qu'elle faisait partie d'une société-mère appelée The Franchise Company qui comprenait des entreprises reconnues comme California Closets & Pillar to Post home inspections, nous savions que ce n'était pas un programme d'escroquerie ou d’exploitation. En fait, j'ai été impressionné par la façon dont  la comptabilité de chaque franchise était faite par l'intermédiaire de système sur le web de Collège Pro, ce qui élimine la plupart des exigences comptables d'une entreprise.

 
 
 



Sa mère était très réticente et estimait le tout simplement trop risqué. J'ai senti qu'il était temps de le laisser aller et de permettre à notre fils l'occasion d'obtenir une expérience de travail inestimable en dirigeant sa propre entreprise de franchise et de construire son curriculum vitae au-delà de la vente de chaussures chez Sears. Même s'il échouait, l'expérience de travail serait inestimable. Ainsi, nous avons fait un investissement modeste pour une vieille fourgonnette  et quelques fournitures de peinture. Scott a été capable de faire beaucoup plus d'argent qu'il aurait pu dans la vente de chaussures. Il a été nommé recrue de l'année dans son premier été et est entré en partenariat avec un autre franchisé pour diriger une plus grande entreprise sur la côte ouest l'année suivante.

 

Retour aux parents